The Sweet Peppers / Gwen / Que Tengo

Les Paillotes : The Sweet Peppers 20h / Gwen 21h15 / Que Tengo 22h30

20h – THE SWEET PEPPERS
The Sweet Peppers est un sextet montpelliérain qui fait revivre le jazz des années 1920 à 1940. Ces jeunes musiciens revisitent avec fraîcheur et passion les plus beaux standards de cette époque, ainsi qu’une sélection de petits trésors oubliés.

Audrey LECLAIR : chant, banjo – David TAVANI : clarinette, saxophone soprano – Benjamin FACONNIER : chant, trompette – Sami KHALFOUNE : chant, trombone – Fernando MORRISON : contrebasse – Arthur DEFRAIN : batterie

 Jeudi 25 mai 20h 

suivant >
< précédent

21h15 – GWEN
D’origine normande, Gwen est né artistiquement dans le clapas. Sur une musique Pop Folk aux sonorités soul et tropicale, ses textes en français vous entraînent dans un univers coloré à la découverte de la nature humaine.
Suite au buzz local d’une balade qu’il a écrite pour Montpellier, « Montpel’ », il vous dévoilera enfin son répertoire au complet sur la scène du Jam.
En groupe depuis Octobre 2016, Pedro Coudsi à la batterie, Jules D’Angeli au clavier et Francisco Hadda à la basse, apportent le  « groove » essentiel à ce style musical.

Pedro COUDSI : batterie – Jules D’ANGELI : clavier – Francisco HADDA : basse – Gwen DEBROISE : chant, guitare

22h30 – QUE TENGO
Que Tengo c’est l’immersion dans un univers original et explosif teinté de cumbia. Dès les premières notes, le quartet montpelliérain impose son style: une musique à la fois latine et urbaine qui porte la joie communicative de la chanteuse hispano-marocaine, Ámbar González Bouab. Ses textes, poétiques et lucides, sont écrits en espagnol, français et arabe.
La diversité des influences des membres du groupe et leur processus collaboratif de création donnent à la musique de Que Tengo un son métissé, allant d’ambiances intimistes à une musique joyeuse et dansante. Le soukouss et la cumbia croisent le reggae et le rock indie, les sons de guitare et de claviers côtoient les rythmes envoûtants d’un batteur au service de la transe.

Damien BIANCIOTTO : guitares, ukulélé – Damien HILAIRE : batterie, percussions – Ambar GONZALEZ BOUAB : chant, guitare, guacharaca – Florian BEIGBEDER : claviers

Check Also

Louis Martinez Quartet invite Sylvain Luc et Ndobo-Emma

Après “Mai 73” enregistré en 2011, Louis Martinez réinvite l’immense guitariste Sylvain Luc qui pose …